Aubervilliers

Restructuration de l’ancienne clinique en MAS/FAM de 19 places et construction d’un centre d’hébergement social pour adultes et familles en difficulté de 32 studios à Aubervilliers (93).

Maître d’ouvrage : France Habitation
Gestionnaires : Envoludia et France Horizon
Programme : 1 MAS/FAM de 19 résidents avec un accueil de jour et une résidence sociale de 32 studios.
Surface de plancher : 6 786 m²
Coût HT : 7.900.000€
Label : Projet H et E profil A
Année de réalisation : livré en 2016

En savoir plus Réduire

« tisser du lien »

L’ancienne clinique de l’Orangerie, construite au milieu des années 1950,  fait partie des bâtiments protégés au titre du patrimoine de la ville d’Aubervilliers. Son architecture assez singulière se caractérise par sa structure apparente poteaux/poutres en façade et ses remplissages en brique vernissée de couleur jaune. L’autre bâtiment, plus tardif et moins intéressant, a été démoli pour réaliser un élargissement de la voirie demandé par le PLU.
Le programme comprend un MAS/FAM de 19 places avec un accueil de jour et une résidence sociale avec un accompagnement dit de stabilisation.

Ce programme complexe a nécessité de travailler en amont sur la structure du bâtiment à restructurer et sur l’implantation et la volumétrie du bâtiment à reconstruire.
Le bâtiment existant à conserver a fait l’objet d’un diagnostic sur la résistance de ses planchers ourdis et de son ossature béton. Pour la reprise des façades, les briques émaillées ont été fabriquées et reproduites à l’identique par les terres cuites des Rairies.

Les anciens bâtiments de la clinique ont été reconfigurés en MAS/FAM destinés à accueillir de jeunes handicapés en fauteuil roulant. Le sous-sol accueille la cuisine collective, les vestiaires du personnel et des rangements. Le rez-de-chaussée comprend un espace pour l’accueil de jour, les vestiaires des externes et les salles communes. Le premier étage est réservé aux services administratifs, le deuxième à deux unités de vie de 10 chambres, le troisième comprend 2 unités de 9 chambres et le dernier un pôle médical et de soins.

La façade a été revue pour l’adapter à sa nouvelle fonction. Les occultations sont assurées par des volets coulissants motorisés en alu et les fenêtres en bois ont été remplacées par des menuiseries bois/aluminium.
Le nouveau bâtiment de la résidence sociale est conçu pour être perçu comme un signal sur le Boulevard Anatole France. Sa façade sur l’angle des rues est revêtue en Tecu® doré sur lequel viennent se refléter les immeubles qui lui font face. Une large brèche ouverte dans sa façade dégage une vue directe sur le bâtiment conservé et le signale comme un bâtiment emblématique d’Aubervilliers.